La pratique ancestrale de l’application de lait de chaux ou de chaux arboricole sur les troncs d’arbres fruitiers a traversé les siècles et continue d’être un moyen populaire pour protéger les vergers contre les ravageurs, les maladies et les intempéries. Cet article explore la technique et ses bénéfices, ainsi que les précautions à prendre.

Qu’est-ce que le lait de chaux et pourquoi est-il utilisé ?

Le lait de chaux, également connu sous le nom de chaux arboricole, est une mixture à base de chaux vive dérivée de la décomposition du calcaire. Il est vendu prêt à l’emploi ou en poudre à mélanger avec de l’eau pour créer la solution à appliquer sur les troncs d’arbres. Lorsque le produit est appliqué sur les troncs d’arbres fruitiers, il forme une barrière protectrice qui empêche les insectes tels que les fourmis ou les coléoptères de grimper sur l’arbre. De plus, la chaux arboricole crée une surface défavorable aux champignons responsables de diverses maladies. En hiver, elle protège également des gelées en reflétant la lumière du soleil et en évitant une accumulation excessive de chaleur dans le tronc.

À quelle période faut-il appliquer le lait de chaux ?

L’application du produit peut être réalisée d’octobre à mars, pendant la période de dormance des arbres. Il est toutefois préférable de réaliser cette opération en février et mars, puisque les pluies tardives sont moins susceptibles de lessiver le lait de chaux. Il est recommandé de renouveler l’application tous les 2 ou 3 ans, ou annuellement en cas de risques importants.

Comment appliquer le lait de chaux ?

Pour appliquer la solution, utilisez un pinceau large en commençant par la base des branches jusqu’à la base du tronc, en insistant particulièrement sur les zones où des fissures se sont formées dans l’écorce, car elles constituent des abris parfaits pour les parasites et les agents pathogènes.

  • Portez des gants, des lunettes, des bottes et un masque pour protéger vos yeux et votre peau du contact avec la chaux.
  • Mélangez la chaux en poudre avec de l’eau selon les proportions indiquées sur l’emballage si vous décidez de préparer vous-même le mélange.
  • Appliquez le lait de chaux à l’aide d’un pinceau large, depuis la base des branches jusqu’à la base du tronc.
  • Insistez sur les fissures dans l’écorce qui peuvent accueillir des parasites et des agents pathogènes.
  • Renouvelez l’application tous les 2 à 3 ans, ou chaque année en cas de risques élevés.

Quels autres avantages peut-on tirer de l’application de lait de chaux ?

En plus des bienfaits mentionnés précédemment, l’application de lait de chaux peut également participer au contrôle des excroissances indésirables telles que les mousses et les lichens, qui peuvent entraver la croissance saine de l’arbre. De plus, cette technique de protection peut être complétée par d’autres méthodes biologiques comme l’utilisation de prédateurs naturels des nuisibles ou le choix de cultivars résistants aux maladies. L’utilisation du lait de chaux est une manière simple et éprouvée de protéger vos arbres fruitiers des maladies, des nuisibles et des conditions météorologiques défavorables. En suivant les étapes et les précautions d’usage décrites dans cet article, vous pourrez vous assurer que votre verger reste en bonne santé et productif pendant de nombreuses années. Alors n’hésitez pas à redécouvrir cette technique ancestrale et à contribuer ainsi à la pérennité de votre patrimoine arboricole.