Le parcours vers l’intégration de l’eSIM dans les applications IoT n’a pas été simple. Bien que la spécification M2M pour eSIM soit disponible depuis des années, son adoption s'est principalement limitée à des secteurs spécifiques comme l'automobile et les services publics. Selon Kaleido Intelligence, le nombre d’eSIM actives utilisées pour la connectivité IoT n’a dépassé les 100 millions qu’en 2022, six ans après la publication de la spécification M2M.

Rationalisation de la mise en œuvre de l'eSIM

Les défis associés à la spécification M2M eSIM résident à la fois dans la mise en œuvre technique et dans les protocoles de communication mandatés dans la spécification. Cela a entraîné des difficultés à étendre les interconnexions et les intégrations entre les fournisseurs de services de connectivité, tout en empêchant les appareils contraints d'exploiter l'eSIM sans solutions personnalisées.

La spécification eSIM IoT vise à relever ces défis en réduisant les barrières techniques et en élargissant l'écosystème pour englober tous les appareils cellulaires dans l'IoT. Il inclut une prise en charge étendue des protocoles de communication tels que LwM2M (Lightweight M2M) ou MQTT, facilitant une communication efficace pour les appareils à batterie ou à alimentation limitée. Les simplifications de l'architecture de l'infrastructure permettent à la nouvelle entité de gestion de l'eSIM, l'IoT Profile Assistant (IPA), de se connecter à l'infrastructure de provisionnement SIM à distance (RSP) via des interfaces API standard, éliminant ainsi les complexités techniques présentes dans la spécification M2M.

Implications pour l'écosystème

Le développement de la spécification eSIM IoT marque une avancée significative dans la technologie eSIM, offrant des opportunités prometteuses aux opérateurs de réseaux mobiles (MNO) et aux fabricants d'équipement d'origine (OEM). Les ORM peuvent réutiliser les investissements existants réalisés pour les cas d'utilisation eSIM dans les appareils grand public afin de prendre en charge la connectivité eSIM IoT, en tirant parti d'une infrastructure telle que SM-DP+ et des intégrations BSS existantes pour les cas d'utilisation grand public et IoT. Cette participation accrue au marché améliore le choix du marché pour les clients eSIM et stimule la demande globale du marché.

Pour les OEM, un engagement accru des ORM avec eSIM pour les applications IoT signifie une sélection simplifiée des partenaires pour la connectivité, facilitant la mise à l'échelle internationale et se concentrant sur la commercialisation des projets. Il est important de noter que l’eSIM devient une solution flexible à long terme pour tous les appareils IoT, y compris ceux équipés de radios NB-IoT ou LTE-M.

Regarder vers l'avant

Avec l’introduction de la spécification eSIM IoT, la demande pour cette technologie devrait monter en flèche. Kaleido Intelligence prévoit une multiplication par dix des connexions eSIM actives d’ici 2028, avec une croissance substantielle de la connectivité eSIM pour les smartphones également. À mesure que l’écosystème eSIM se développe, la disponibilité et la sécurité du système deviennent des considérations cruciales. Il est important de noter que ni la demande ni la prise en charge de la spécification M2M ne disparaîtront en un instant : de nombreuses organisations auront besoin de solutions de gestion pour les appareils eSIM dans les spécifications grand public, M2M et IoT. Il est crucial de réfléchir à la manière dont ce problème sera abordé, compte tenu de la complexité potentielle qui peut en émerger.

Pour approfondir les sujets abordés dans cet article, téléchargez le livre blanc gratuit « Déverrouiller les opportunités MNO et OEM avec la spécification eSIM IoT.

Visitez www.idemia.com

https://www.linkedin.com/company/3488

https://www.facebook.com/IdemiaGroup

https://www.youtube.com/IDEMIA

https://www.instagram.com/idemiagroup

(NDLR : cet article est sponsorisé par IDEMIA)