Les parasites peuvent frapper à tout moment de l’année, mais pendant ces mois d’été, vous devez être extrêmement vigilant pour les empêcher de s’infiltrer dans vos beaux espaces extérieurs. Votre jardin, par exemple, est un endroit parfait pour que les parasites se rassemblent. Ils sont attirés par les plantes, les fleurs et même par vous.

Vous pouvez choisir des plantes résistantes aux parasites pour votre jardin, vous pouvez éloigner les parasites grâce à des conseils utiles et vous pouvez même utiliser des couleurs pour repousser les moustiques, mais malgré tous vos efforts, les parasites ont une façon sournoise de envahir. Certains sont plus menaçants que d’autres pour votre jardin, mais les parasites peuvent être n’importe quel être vivant nuisible à votre jardin et, s’ils ne sont pas traités, ils peuvent causer de graves dommages.

Une fois vos soupçons confirmés, vous aurez à cœur d'agir rapidement pour pouvoir profiter de votre jardin en toute tranquillité ce printemps. Heureusement, ces 9 signes révélateurs vous permettront de savoir que vous avez un problème de parasites avant qu'il ne devienne incontrôlable.

1. Une pelouse décolorée

herbe morte

La couleur de votre pelouse est le premier moyen infaillible de savoir si vous avez des parasites. Les parasites adorent se cacher dans votre herbe, surtout si elle est fraîchement coupée ou si elle est recouverte d'une belle et épaisse couche de chaume. Une herbe belle et saine est parfaite pour que les ravageurs se régalent et, à leur tour, la détruisent.

Si vous remarquez que votre pelouse se décolore par endroits, que ce soit un brun ou un jaune révélateur, votre pelouse est peut-être en train de mourir à cause de parasites. Si vous n'avez vraiment pas de chance, vous pourrez peut-être même apercevoir les larves et les parasites à la surface. Gardez un œil sur les signes indiquant que votre pelouse a besoin de réparations urgentes, car plus vous réagirez rapidement au problème, plus il vous sera facile de le résoudre. Il existe des moyens d'améliorer votre sol pour une pelouse plus saine, donc si vous trouvez des parasites, tout n'est pas perdu.

2. Les taupinières

Une collection de taupinières dans une cour

La taupe commune peut être un véritable problème de nuisibles. Vous pourriez considérer les parasites comme une variante d’insectes, mais les taupes peuvent causer de réels problèmes dans votre jardin et relèvent donc de la même catégorie. La façon dont ils creusent sous votre pelouse et creusent vers le haut peut faire des ravages dans votre cour. Heureusement, il existe de nombreuses façons de se débarrasser des taupes, mais si vous voulez savoir si vous devez débarrasser votre jardin des taupes, gardez un œil sur les taupinières.

Lorsque des taupes émergent à la surface de votre pelouse, elles laissent derrière elles des monticules de saleté disgracieux. En fonction de l'ampleur de votre problème et du nombre de taupes qui ont élu domicile dans votre jardin, vous verrez apparaître un nombre différent de taupinières. Les taupes aiment se régaler d'insectes, donc si vous avez un problème de parasites, il est possible qu'il se transforme en un autre. Gardez un œil ouvert et mettez en œuvre des moyens pour empêcher les taupes d’entrer dans votre jardin en premier lieu.

3. Trous dans les feuilles

Une feuille de chou trouée

Une façon très courante de savoir si vous avez un problème de parasites dans votre jardin est l’apparition de trous dans vos feuilles. Différents parasites provoquent différents trous, mais si vous remarquez des trous, il s'agit très certainement d'un problème de parasites. Les scarabées japonais sont le plus souvent connus pour manger autour des nervures de vos feuilles, leur donnant un aspect squelettique. Les limaces et les escargots laisseront de grands trous ainsi que des traces gluantes, sur lesquelles nous reviendrons plus tard dans notre liste.

Si vous avez du mal à déterminer le coupable de vos feuilles trouées, essayez de visiter votre jardin la nuit avec une lampe de poche, car les escargots et les limaces ont tendance à faire leurs dégâts sous le couvert de l'obscurité. Les sauterelles et les chenilles sont également des ravageurs destructeurs qui peuvent causer des trous dans vos feuilles.

4. Feuilles tachetées

feuilles décolorées à cause des tétranyques

Même si vous plantez des plantes résistantes aux maladies dans votre jardin, si vous remarquez des taches jaunes ou brunes sur vos feuilles, vous pourriez avoir un problème de tétranyque. Les tétranyques mordent les feuilles et aspirent la sève, ce qui provoque des taches décolorées. Ils aiment plus de 200 espèces de plantes et prospèrent pendant les mois chauds de l'été.

Ils sont également microscopiques, ce qui les rend difficiles à repérer, mais ils laissent un signe révélateur. Garder un œil sur les feuilles marbrées est le meilleur moyen de déterminer si vous avez un problème de parasites et d'agir en conséquence.

5. Sentiers

Une traînée d'escargot sur une feuille verte

Il existe deux types de sentiers à surveiller dans votre jardin. L’un appartient à la limace ou à l’escargot commun qui peut rapidement endommager une grande variété de plantes de jardin en les mangeant. Ils sécrètent une traînée gluante partout où ils vont, donc si vous commencez à remarquer des traînées muqueuses brillantes autour de votre jardin, il y a de fortes chances que vous deviez protéger vos plantes.

Une autre trace provient d'un rongeur ressemblant à une souris, le campagnol. À ne pas confondre avec une taupe, les campagnols causeront également une perturbation dans votre jardin, mais vous devrez peut-être chercher un peu plus attentivement. Les campagnols creusent des tunnels dans votre pelouse, laissant des sentiers peu profonds ou des fissures sur votre pelouse. Si vous remarquez cela sur votre pelouse, vous pourriez bien avoir un problème de campagnol. Les campagnols sont plus courants au début du printemps et se concentreront sur les dommages à vos petits arbres et arbustes, ainsi qu'à votre herbe.

6. Une abondance d’oiseaux (et de coccinelles)

Coccinelles sur feuille

Si vous remarquez une abondance d’oiseaux dans votre jardin, il se peut qu’ils viennent se régaler d’un problème de parasites. Alors que les parasites peuvent causer des trous dans vos feuilles, les oiseaux peuvent causer des trous dans votre pelouse et si vous remarquez plus de trous que d'habitude, c'est un autre signe qu'ils creusent pour trouver quelque chose en dessous.

Les coccinelles peuvent également envahir votre jardin parce qu’elles adorent manger les pucerons. Les coccinelles elles-mêmes ne sont pas un problème car elles sont des prédateurs naturels de ces parasites, mais les voir est un excellent signe d'avertissement rouge (et tacheté de noir) indiquant que vous avez des visiteurs indésirables dans votre jardin. Il existe également des moyens de se débarrasser des coccinelles si elles envahissent votre maison.

7. Résultats d'un test de trempage

Un moyen infaillible de vérifier ce qui se cache dans votre pelouse est d'effectuer un test de trempage. En termes simples, vous versez de l’eau savonneuse sur une zone de votre gazon et attendez de voir quels parasites flottent à la surface de la solution. Il est recommandé que pour un bon test, vous versiez un gallon d'eau savonneuse sur un patch mesurant environ quatre pieds carrés.

En fonction du nombre de parasites que vous trouvez lors de votre test de trempage, vous aurez une idée plus claire du degré d'infestation réel de votre jardin. Il se peut que vous puissiez le savoir simplement en regardant la surface de votre pelouse ou vos plantes, mais sinon, un test de trempage est une excellente option pour découvrir ce qui se cache en dessous.

8. Se faire mordre ou piquer

Piqûres de punaises de lit aux chevilles

Les parasites ne veulent pas seulement s’attaquer à vos plantes. Si vous remarquez que vous vous faites mordre lorsque vous vous promenez dans votre jardin, il y a de fortes chances que votre jardin soit infesté. Il existe un large éventail de parasites qui aiment malheureusement se nourrir de sang. Les moustiques, les acariens, les tiques, les fourmis et les puces pourraient tous se cacher dans votre pelouse en attendant de vous mordre ou de vous piquer.

Si vous commencez à remarquer de nouvelles marques de morsure ou de piqûre, ou une augmentation de l'une ou l'autre, c'est un signe révélateur que vous avez un problème parasitaire. Le plus souvent, vous constaterez des marques de morsure sur vos pieds et vos chevilles en marchant dans votre jardin à leur niveau. Il existe d'excellentes façons de se débarrasser des moustiques dans votre jardin, ainsi que ce qu'il faut éviter dans votre maison pour éviter un problème de fourmis.

9. Résidu collant ou fuligineux sur les plantes

Puceron vert sur un pétale de rose rose

Les pucerons sécrètent une substance collante et sucrée appelée miellat qui, bien que cela semble assez agréable, provoque en réalité la croissance de moisissures et attire les fourmis. Il existe des moyens de débarrasser votre jardin des pucerons et, comme mentionné précédemment, si les coccinelles sont arrivées en masse dans votre jardin, elles s'attaquent peut-être déjà au problème à votre place. Ainsi, si vous remarquez que vos plantes sont collantes, les pucerons peuvent en être la cause. Les cochenilles, les aleurodes ou les acariens ont également tendance à laisser dans leur sillage des solutions collantes sur vos plantes.

Lorsqu'il s'agit de résidus de suie, il s'agit de moisissures qui se forment sous forme de couche de solution collante, ce qui affaiblira la croissance des plantes et finira par les détruire si elles ne sont pas traitées. L'écosystème naturel de votre jardin peut lutter contre les parasites, mais vous devrez peut-être intervenir un peu plus si vous constatez qu'ils deviennent un problème plus important.