Vous cherchez de nouveaux films à regarder cette semaine ? Une poignée de films notables arrivent sur les principaux services de streaming, notamment Netflix et Peacock.

Cette semaine, « Imaginary » et « Lisa Frankenstein » feront leurs débuts en streaming après leur première première en salles plus tôt cette année. Netflix propose cette semaine deux nouveaux films. Le premier est « Quand vous aurez fini de sauver le monde », qui marque les débuts en tant que réalisateur de Jesse Eisenberg. Pendant ce temps, les fans de football voudront prendre du temps pour « The Beautiful Game », un film de bien-être basé sur des événements réels.

Pendant que vous êtes ici, assurez-vous de consulter les nouvelles émissions de télévision à regarder sur les streamers cette semaine et le meilleur des nouveautés sur Netflix. Voici les meilleurs nouveaux films diffusés cette semaine (26 mars-1er avril).

'Dérive' (PVOD)

Cela s'annonce comme une grande année pour Cynthia Erivo puisque l'actrice britannique jouera le rôle principal d'Elphaba dans la prochaine adaptation sur grand écran de la comédie musicale à succès de Broadway « Wicked » (prévue pour le 27 novembre). Mais avant cela, vous pouvez voir Erivo dans « Drift », un film dramatique dans lequel le double nominé aux Oscars incarne un réfugié en difficulté.

Fuyant un conflit dans son Libéria natal, Jacqueline cherche refuge sur une île grecque pittoresque, et une fois là-bas, elle rencontre une guide touristique américaine à l'esprit libre (Aila Shawkat) et le couple noue rapidement une amitié. Le lien profond qu’ils développent leur donne à tous deux la force d’aller de l’avant.

Acheter sur Pomme à partir du 26 mars

« Arrêtez de donner du sens » (PVOD)

« Stop Making Sense » est un film de concert légendaire axé sur le groupe de rock américain Talking Heads. Bien qu'il ait fait ses débuts en 1984, il sort pour la première fois en superbe 4K pour célébrer son 40e anniversaire. Cette sortie vidéo personnelle fait suite à un retour réussi en salles en septembre dernier qui a contribué à présenter le groupe à succès à un tout nouveau public d'auditeurs.

Le documentaire a servi d'inspiration à d'innombrables films de concerts au cours des décennies qui ont suivi sa sortie originale et a été félicité pour avoir capturé avec précision le style de performance énergique que Talking Heads a apporté à ses spectacles. Pour célébrer davantage cet anniversaire, A24 sort un album hommage mettant en vedette des artistes comme Paramore, Miley Cyrus et Lorde.

Acheter sur Pomme à partir du 26 mars

« Quand vous aurez fini de sauver le monde » (Netflix)

Jesse Eisenberg passe derrière la caméra pour son premier film « Quand vous aurez fini de sauver le monde ». Cette comédie dramatique est basée sur le drame Audible Original 2020 du même nom d'Eisenberg qui a remporté un Audie Award pour la meilleure « œuvre originale ». Cette adaptation cinématographique met en vedette Julianne Moore et « Stranger Things » Finn Wolfhard.

Moore incarne Evelyn, une femme dévouée à aider les autres et exploitante d'un refuge pour les survivants de violence domestique. Mais même si elle maîtrise parfaitement les relations avec ceux qu'elle rencontre au refuge, agissant même comme une figure maternelle auprès des adolescents en difficulté, elle a du mal à se connecter à son propre fils, Ziggy (Wolfhard), qui tente de se forger une carrière réussie en tant que un chanteur folk en ligne.

Diffusez sur Netflix à partir du 28 mars

« Imaginaire » (PVOD)

« Imaginaire » n'est arrivé en salles que ce mois-ci, mais l'horreur de Blumhouse arrive déjà sur les services de vidéo à la demande cette semaine. Un écart aussi court entre ses débuts au cinéma et son lancement en streaming pourrait être considéré comme une indication de sa qualité globale, et ses horribles critiques (il détient un score de 26 % sur Rotten Tomatoes) ne suggèrent pas le contraire.

Cet effrayant effrayant surnaturel suit une jeune femme nommée Jessica (DeWanda Wise) qui retourne dans la maison de son enfance, aux côtés de son nouveau mari, pour découvrir que son ami d'imagerie oublié depuis longtemps, Chauncey l'ours, n'était pas aussi imaginaire que vous pourriez penser. De plus, Chauncey n'est plus aussi amical et élabore un plan pour capturer l'âme de la jeune belle-fille de Jessica, Alice (Pyper Braun).

Acheter ou louer sur Amazone à partir du 29 mars

« Le beau jeu » (Netflix)

Le sport a le pouvoir d'unir et d'inspirer, un fait que « The Beautiful Game » de Netflix vise à célébrer. Ce film de football (le football pour le reste du monde) voit Mal de Bill Nighy tenter de constituer une équipe anglaise capable de participer à la Coupe du monde des sans-abri à Rome, en Italie.

Inspiré par l'histoire vraie de la compétition annuelle, qui vise à aider les personnes sans abri à travers des activités sportives et des collectes de fonds, Mal a peut-être le talent nécessaire pour constituer une équipe gagnante, mais il devra d'abord convaincre l'attaquant en difficulté Vinny ( Michael Ward) de mettre de côté son ego et de travailler avec ses coéquipiers s'ils veulent soulever le trophée.

Diffusez sur Netflix à partir du 29 mars

« Lisa Frankenstein » (Paon)

Une version loufoque du film de monstres classique, « Lisa Frankenstein » est le premier long métrage de Zelda Williams, fille du regretté/grand Robin Williams, et vient de l'esprit délicieusement tordu de Diablo Cody. En fait, cette comédie d'horreur se déroule en fait dans le même univers fictif que le hit de Cody en 2009, « Jennifer's Body » – cela pourrait-il conduire à un film crossover dans le futur ?

Avec Kathryn Newton et Cole Sprouse, « Lisa Frankenstein » se concentre sur la relation florissante entre un adolescent exclu (Newton) et le cadavre réanimé d'un homme victorien (Sprouse) décédé il y a 150 ans. Ce couple très étrange se lance dans un voyage de passage à l'âge adulte dans l'espoir de trouver l'amour, le bonheur et les parties du corps manquantes. Les critiques n'ont pas été très gentilles avec ce film bizarre, mais le public était d'accord avec les détournements fous et il a un statut culte écrit partout.

Diffusez sur Paon à partir du 29 mars

« Les garçons dans le bateau » (MGM Plus)

George Clooney dirige Joel Edgerton dans « The Boys in the Boat », un drame sportif biographique quelque peu somnolent basé sur le roman du même nom de 2012 de Daniel James Brown. Se déroulant pendant la Grande Dépression, le film raconte l'histoire vraie et inspirante de l'équipe d'aviron de l'Université de Washington qui est mise sous les projecteurs alors qu'elle concourt pour l'or aux Jeux olympiques d'été de 1936 à Berlin.

Edgerton incarne l'entraîneur de l'équipe, Al Ulbrickson, tandis que Callum Turner (connu pour son rôle dans les films « Les Animaux Fantastiques » et « Les Maîtres de l'Air » sur Apple TV Plus) incarne un membre de l'équipe qui considère l'aviron comme une chance de échapper à son adolescence troublée. Les critiques ont qualifié le film de biopic en chiffres qui manque de moments mémorables, mais le public semble en désaccord car « Les garçons dans le bateau » détient un score d'audience impressionnant de 97 % sur Rotten Tomatoes.

Diffusez sur MGM Plus à partir du 29 mars