Dans quelle mesure la disposition des boutons de l’iPhone 16 Pro sera-t-elle différente de celle de l’iPhone 15 Pro ? Pas grand-chose, selon MacRumors.

Après avoir vu un certain nombre de prototypes pour le prochain smartphone, le site rapporte qu'Apple s'en tient à ce qu'elle sait. Le dernier design « Proto2 » « reflète le bouton d’action de l’iPhone 15 Pro » avec des boutons d’augmentation et de diminution du volume indépendants.

Les alternatives avec lesquelles Apple jouait incluaient apparemment diverses combinaisons d'un bouton de volume unifié, de boutons de volume indépendants et d'un bouton d'action plus grand (parfois au ras du cadre, parfois non).

Plus important encore, ce recul suggère qu'Apple a renoncé à rendre le bouton d'action capacitif pour la prochaine génération, conclut le site. « Un changement de conception aussi important que celui-ci indique qu'il a été annulé ou reporté pour les futures itérations de l'iPhone », indique le rapport.

C'est un coup dur pour Apple. Les boutons capacitifs n'ont pas de pièces mobiles, ce qui les rend plus fiables. De plus, ils sont potentiellement plus flexibles, permettant différentes fonctionnalités en fonction de la force avec laquelle ils sont pressés.

Mais ce n’est pas parce qu’aucune modification évidente n’est apportée au bouton d’action que le téléphone sera identique à son prédécesseur. Le rapport MacRumors mentionne que le bouton Capture est toujours présent (mais non capacitif), inclus de l'autre côté du combiné.

Bien que le terme bouton « Capture » ​​puisse automatiquement vous faire penser qu'il est destiné à la photographie, Mark Gurman de Bloomberg pense qu'il est en réalité dédié à la prise de vidéo.

Reste à savoir si vous pourrez le reprogrammer pour autre chose, mais si Apple s'attend à ce que vous remplissiez votre iPhone de clips vidéo, alors vous feriez mieux d'espérer que le stockage de base passera de 128 Go cette fois-ci (ou soyez prêt à payer pour plus d'espace iCloud).

Alors que certains analystes pensent que l’iPhone 16 sera une mise à jour décevante, il est encore tôt pour le prochain smartphone d’Apple. Depuis plus d'une décennie, la société a choisi septembre comme mois de rafraîchissement des iPhones (à l'exception de 2020, lorsqu'une pandémie unique en génération a repoussé le lancement à octobre), il reste donc suffisamment de temps pour que d'autres fuites émergent et prouver que les sceptiques ont tort.