La multinationale américaine Apple a été contrainte par la justice de verser des indemnisations à ses clients suite à des problèmes rencontrés après une mise à jour de l’iPhone. La société basée à Cupertino a dû dédommager plusieurs centaines de milliers de propriétaires d’iPhone dans le monde suite à une décision du tribunal américain. Depuis plusieurs années, de nombreux utilisateurs d’iPhone se plaignaient auprès de la firme californienne des mauvaises performances de la batterie de leur appareil. Mais cette fois-ci, il a effectivement été démontré qu’une mise à jour iOS avait fortement impacté l’autonomie de plusieurs modèles de smartphones de la marque.

Les modèles d’iPhone concernés par le « Batterygate »

Plus précisément, Apple a été reconnue coupable de ralentir volontairement les batteries de plusieurs modèles d’iPhone grâce à ses mises à jour. La principale mise à jour touchée, qui était censée renforcer la sécurité des appareils, affectait notamment l’iPhone 6, 6 Plus, 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus et la première version de l’iPhone SE. Et c’est là que le bât blesse : la justice a tranché et estimé qu’Apple aurait dû informer ses utilisateurs avant de leur imposer cette mise à jour et de les laisser avec un smartphone moins endurant.

La lourde pénalité imposée à Apple pour le Batterygate

La sanction pour le Batterygate est lourde pour Apple : après un dernier appel en décembre dernier, la firme a commencé à indemniser les utilisateurs qui avaient déposé plainte à ce moment-là en janvier. Pour recevoir le paiement sur leur compte bancaire, il fallait avoir possédé un des appareils concernés ayant reçu la mise à jour iOS 10.2.1 avant le 21 décembre 2017 et avoir participé au dépôt d’une plainte datant d’octobre 2020.

Comment se faire indemniser par Apple ?

  • Avoir possédé un des modèles d’iPhone concernés (6, 6 Plus, 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus ou iPhone SE première version)
  • Avoir mis à jour son appareil vers iOS 10.2.1 avant le 21 décembre 2017
  • Avoir participé à une plainte déposée en octobre 2020 relative au Batterygate
  • Attendre que Apple verse l’indemnisation sur son compte bancaire

Des consommateurs mécontents face aux pratiques d’Apple

De nombreux consommateurs ont exprimé leur mécontentement face aux pratiques de la marque à la pomme. Certains estiment qu’Apple aurait dû être plus transparent quant aux conséquences potentielles de la mise à jour en question. D’autres accusent la firme américaine de rendre volontairement obsolètes leurs smartphones afin d’encourager les utilisateurs à acheter de nouveaux modèles. Quoi qu’il en soit, cette affaire met en lumière une problématique récurrente dans l’univers de la téléphonie mobile : la durabilité et l’autonomie des appareils.

La question de l’obsolescence programmée

Même si Apple n’a pas été condamnée pour obsolescence programmée dans cette affaire, celle-ci pose néanmoins des questions importantes sur les pratiques des fabricants de téléphones mobiles. L’obsolescence programmée est un sujet très débattu depuis plusieurs années, accusant les fabricants de limiter volontairement la durée de vie de leurs produits afin de pousser les consommateurs à acheter de nouveaux modèles. Dans ce contexte, la décision de justice concernant le Batterygate apparaît comme une victoire pour les consommateurs face aux géants de l’industrie.

Une prise de conscience nécessaire pour promouvoir la durabilité

Pour éviter que ce genre d’affaires ne se reproduise à l’avenir, il importe que les entreprises du secteur mobile prennent conscience de leurs responsabilités écologiques et sociétales. La promotion de la durabilité passe notamment par des appareils dont l’autonomie et la performance sont maintenues au fil des mises à jour ainsi que par la facilitation du remplacement des composants, tels que les batteries, en fin de vie. Le succès des initiatives de recyclage et de reconditionnement des smartphones dépend en grande partie de la volonté des fabricants à soutenir ces démarches. De plus, les consommateurs ont également un rôle à jouer dans cette transition vers une économie plus durable, en privilégiant l’achat de produits respectueux de l’environnement et adaptés à leurs besoins réels.