S'endormir rapidement et rester endormi toute la nuit est un objectif commun à beaucoup d'entre nous, mais votre propre chambre pourrait-elle nuire à la qualité de votre sommeil ? De la température à la lumière en passant par l’odeur, nous avons identifié sept éléments dans votre chambre qui pourraient affecter votre capacité à rester endormi toute la nuit.

« L'espace dans lequel vous dormez a un impact important sur la rapidité avec laquelle vous vous endormez, la durée de votre sommeil, le fait que vous vous réveilliez à plusieurs reprises ou non, ainsi que la qualité de votre sommeil », Claire Davies, rédactrice en chef du Tom's Guide Sleep et certifiée en science du sommeil. L'entraîneur explique. « Pour bien dormir, votre chambre doit être fraîche, sombre et calme.

« Une étude de 2018 a montré que si votre pièce est trop chaude, lumineuse ou bruyante, vous aurez du mal à vous endormir et à rester endormi. De plus, si votre chambre est trop en désordre ou encombrée, vous pourriez être trop stressé par le désordre pour vous concentrer sur votre sommeil », explique Davies.

«Je recommande de passer quelques minutes dès le début de votre routine nocturne pour éliminer tout encombrement de surface, retirer votre couette, tamiser les lumières et éteindre tous les appareils électroniques. Considérez-le comme votre service de préparation de lit à domicile, tout comme vous le feriez dans un hôtel chic.

Même les meilleurs matelas que l’on puisse acheter auront du mal à vous aider à bien dormir si l’environnement de votre chambre n’est pas propice au sommeil. Ici, nous allons explorer sept choses courantes dans votre chambre qui pourraient vous empêcher de dormir la nuit, en vous expliquant comment les résoudre afin que vous puissiez mieux dormir ce soir.

7 choses dans votre chambre qui vous empêchent de dormir la nuit

1. Votre chambre n’a pas la bonne température

Des études montrent que la température optimale dans une chambre pour un sommeil de qualité se situe entre 20 et 25°C (68 et 77 F), donc si votre chambre se situe en dehors de cette plage de température, vous aurez peut-être du mal à vous y rendre. La température de votre corps fluctue naturellement au cours de la journée avant de chuter de 0,5 à 1 °F (0,3 à 0,6 °C) à l'heure du coucher. Il est donc important d'avoir une bonne température dans votre chambre. Une chambre trop chaude rend difficile la baisse de la température de votre corps en préparation au sommeil.

Une femme surchauffe en dormant au lit

La solution: Pendant les chauds mois d’été, gardez une fenêtre ouverte mais fermez vos rideaux ou stores en fin d’après-midi pour bloquer le soleil et éviter qu’il ne transforme votre chambre en four. Pendant les mois d'hiver les plus froids, lorsque le chauffage central est probablement allumé, évitez la surchauffe en éteignant le chauffage une heure avant d'aller vous coucher pour vous assurer que votre chambre est à la température optimale.

Si vous constatez toujours une surchauffe, vous voudrez peut-être envisager d’investir dans l’un des meilleurs matelas rafraîchissants. De même, assurez-vous que votre pièce ne soit pas trop froide en n’ouvrant que légèrement votre fenêtre pendant l’hiver. De cette façon, votre chambre bénéficie de la ventilation dont elle a besoin sans avoir trop froid.

2. Votre chambre est encombrée

Un espace calme et sans encombrement est l’un des piliers clés d’une bonne hygiène du sommeil. Si votre chambre est souvent en désordre, votre cerveau commencera à associer votre espace de sommeil au désordre et au stress, ce qui ne favorise pas un sommeil de qualité. De plus, des études montrent que les personnes qui dorment dans des chambres encombrées mettent plus de temps à s'endormir que celles qui ont des chambres bien rangées.

La solution: Si un grand nettoyage et un grand rangement en profondeur vous semblent trop pénibles, procédez au désencombrement étape par étape sur plusieurs jours. Au cours d'une série de séances de rangement chronométrées de dix minutes, éliminez le désordre dans votre chambre, en commençant par tout ce qui se trouve sur ou autour de votre lit.

Ensuite, pliez et rangez le linge propre et placez les vêtements usés dans le panier à linge sale. Une fois rangé, changez vos draps contre un jeu gratuit et le tour est joué : votre chambre est désormais le cadre idéal pour un repos de qualité et sans stress.

3. Il y a une odeur entêtante dans la pièce

« Une petite étude portant sur les effets de l'odorat sur le sommeil suggère que les odeurs agréables, comme celles des fleurs et des plantes, ont un impact positif sur notre sommeil », explique Davies. « Mais les odeurs âcres, comme les odeurs corporelles et les produits de nettoyage agressifs, ont tendance à avoir l’effet inverse. Il faut donc bannir les baskets trempées de sueur et les vieilles assiettes de nourriture de la chambre la nuit, sinon elles risquent de vous empêcher de dormir.

Baskets sales et malodorantes

La solution: Qu'il s'agisse d'une vieille paire de baskets de course en sueur ou d'une bougie parfumée irrésistible, il est important d'éliminer la source de l'odeur désagréable de la chambre. Si la source de l'odeur ne peut pas être éliminée, assurez-vous que votre literie est fraîchement lavée et nettoyez en profondeur votre chambre pour éliminer toutes les bactéries odorantes.

Gardez une fenêtre ou une porte ouverte pendant la journée pour faciliter la ventilation et augmenter le flux d'air, aidant ainsi à déplacer les pongs indésirables. « Mais toutes les odeurs ne sont pas mauvaises ; L'aromathérapie, en particulier les huiles essentielles de lavande et d'ylang ylang, aide certaines personnes à mieux dormir », explique Davies.

4. Il y a trop de lumière dans votre chambre

Il peut s’agir de la lumière entrant sous la porte de votre chambre ou de la lumière clignotante d’un appareil électrique, mais la lumière peut affecter la qualité de notre sommeil. Des études indiquent que même la plus petite quantité de lumière résiduelle peut avoir un impact négatif sur notre sommeil et notre santé, des résultats indiquant que notre système nerveux sympathique (responsable de notre réaction de combat ou de fuite) est déclenché lorsque nous sommes exposés à la lumière pendant notre sommeil.

La solution: S'il s'agit d'un appareil électrique qui projette une lumière indésirable, retirez-le de votre chambre. Si la source de lumière ne peut pas être supprimée, investissez dans un store occultant ou un masque de sommeil décent pour arrêter ses effets néfastes. Alors qu’un store occultant empêchera la lumière de pénétrer dans votre pièce depuis l’extérieur, un masque de sommeil constitue une barrière économique contre la pollution lumineuse provenant de l’intérieur de votre pièce.

5. Votre chambre est trop bruyante

Sans surprise, le bruit est l’un des principaux perturbateurs de notre sommeil et l’un des principaux responsables si vous continuez à vous réveiller la nuit. Tout comme la lumière et les odeurs, le son est un sentiment que beaucoup d’entre nous doivent éteindre pour pouvoir se reposer paisiblement. Non seulement les bruits indésirables sont irritants lorsque vous essayez de vous endormir, mais ils peuvent même être nocifs pour votre santé.

La recherche scientifique montre que le bruit peut perturber le temps passé dans chaque étape vitale du sommeil, ce qui signifie que notre corps ne bénéficie pas du sommeil réparateur dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale.

La solution: Dans un monde idéal, vous éteindriez ou supprimeriez simplement la source sonore de votre chambre et vous rendormiriez. Cependant, les colocations, les voisins bruyants ou les partenaires qui ronflent font que certains sons échappent à notre contrôle. Dans ces cas, des bouchons d’oreille ou la diffusion de bruits blancs via des écouteurs antibruit sont un moyen efficace de lutter contre ce problème.

6. Votre matelas ne vous soutient pas

Même si vous avez abordé tous les points ci-dessus, un matelas inconfortable et sans soutien peut néanmoins entraîner des nuits agitées. Peu importe à quel point votre chambre est bien rangée ou la quantité de lumière que vos stores occultants bloquent, un matelas qui ne répond pas à vos besoins de sommeil pourrait rendre plus difficile pour vous de vous endormir – et de rester – endormi.

L'image montre le matelas Saatva Classic devant un feu de bois un jour de neige.

La solution: Qu'il s'agisse de l'un des meilleurs matelas hybrides de l'année ou d'un matelas de premier ordre pour les dormeurs latéraux, un matelas qui répond à vos besoins de sommeil uniques vous endormira dans un sommeil réparateur en offrant un soulagement agréable de la pression et un soutien de la colonne vertébrale.

Avec son support personnalisable, sa qualité exceptionnelle et son excellent rapport qualité-prix, l'hybride Saatva Classic (lisez notre revue de matelas Saatva Classic pour en savoir plus) est un choix solide pour tous ceux qui recherchent un nouveau lit. Nous vous recommandons de remplacer votre matelas existant tous les six à dix ans, mais les indications selon lesquelles le vôtre pourrait avoir besoin d'être remplacé maintenant incluent le réveil avec de nouvelles douleurs, ainsi que des signes de creux ou d'affaissement.

7. Votre oreiller est inconfortable

Lorsqu'il s'agit de créer un environnement propice au sommeil pour vous aider à vous endormir rapidement et à rester endormi, il est facile de négliger votre oreiller, mais un mauvais oreiller peut soumettre la colonne cervicale à un stress, entraînant des douleurs à la tête, au cou et aux épaules. S'endormir est difficile, mais rester endormi l'est encore plus.

La solution: Examinez attentivement la position dans laquelle vous dormez le plus longtemps. Est-ce votre dos, votre côté ou votre ventre ? Le meilleur oreiller pour votre position de sommeil maintiendra votre tête dans la bonne position sans tacher votre tête ou votre cou. Un oreiller adapté à votre position de sommeil vous aidera à vous endormir plus rapidement et, surtout, à rester endormi plus longtemps.