Savoir comment partitionner un disque sous Windows 11 est fondamental pour tirer le meilleur parti de votre ordinateur.

Les partitions de lecteur peuvent élever votre ordinateur Windows à un tout nouveau niveau d'organisation. Une partition de disque est essentiellement une section segmentée d'un disque dur physique ou d'un disque SSD, traitée comme une unité indépendante par le système d'exploitation. Considérez-le comme un diviseur numérique, vous permettant de compartimenter soigneusement votre monde numérique.

Que vous souhaitiez optimiser les performances du système, faciliter une organisation transparente des données ou améliorer la résilience globale du système, ce guide étape par étape vous expliquera comment configurer un disque dur virtuel et créer un partitionnement. Découvrez comment le partitionnement peut vous permettre de rationaliser la gestion des données, d'améliorer l'organisation du système et de tirer le meilleur parti des capacités de stockage de votre ordinateur.

Comment créer une partition de lecteur sous Windows

Ce guide couvre à la fois la création d'un disque dur virtuel (VHD) et les étapes nécessaires pour le partitionner. Si vous possédez déjà un VHD et souhaitez passer directement au partitionnement, passez à l'étape 7.

1. Allez dans Panneau de configuration > Créer et formater des partitions de disque dur

Pour commencer à créer votre partition de lecteur, accédez au panneau de configuration Windows. À partir de là, sélectionnez Système et sécurité. Sur l'écran Système et sécurité, sous Outils Windows, sélectionnez Créer et formater des partitions de disque dur.

2. Vérifiez votre gestion actuelle des disques

Vous verrez alors l'écran de gestion des disques. Cela montre toutes vos partitions de disque actuelles. Vérifiez vos partitions de disque actuelles pour voir quel lecteur vous souhaitez partitionner. Comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran ci-dessus, je n'ai pas encore créé de nouvelles partitions, donc le seul disque affiché est le disque 0, qui est le numéro par défaut attribué au lecteur de disque physique.

3. Sélectionnez la configuration requise pour votre disque dur virtuel

Sélectionnez Action dans la barre d'outils supérieure et puis ccliquez sur Créer un VHD (Disque dur virtuel). Cela ouvre la fenêtre Créer et attacher un disque dur virtuel.

Vous devrez remplir plusieurs sections :

1. Emplacement

Vous devrez spécifier où votre VHD sera stocké.

2. Taille

Vous devrez également spécifier la taille du disque dur dont vous avez besoin. La taille dont vous avez besoin dépendra de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre disque dur.

3. Format du disque dur virtuel

Vous avez le choix entre deux formats, VHD et VHDX. VHDX est un format plus récent et est généralement considéré comme supérieur au VHD en raison de sa prise en charge de plus grandes tailles, de sa meilleure résilience et de ses fonctionnalités supplémentaires. Cependant, il convient de noter que VHDX peut ne pas être compatible avec les systèmes exécutant Microsoft 8 ou une version antérieure, ainsi qu'avec les plates-formes de virtualisation non Microsoft.

4. Type de disque dur virtuel

Vous pouvez sélectionner Taille fixe ou Expansion dynamique comme type de VHD. Lorsque vous créez un disque dur virtuel de taille fixe, la totalité de l'espace de stockage est allouée au moment de la création. Avec un disque à expansion dynamique, le fichier du disque dur virtuel commence petit et se développe dynamiquement à mesure que davantage de données sont ajoutées à la machine virtuelle.

Les disques à expansion dynamique sont plus flexibles en termes d'économie d'espace disque physique, mais les performances sont souvent meilleures avec une taille fixe. Si les performances et la réservation immédiate de l'espace sont critiques, une taille fixe est recommandée. Si vous souhaitez optimiser l'utilisation de l'espace disque physique et êtes prêt à accepter un compromis potentiel en termes de performances, des disques à expansion dynamique peuvent convenir.

Une fois vos choix sélectionnés, cliquez sur OK.

4. Vérifiez que votre nouveau VHD apparaît

Vérifiez que vous pouvez maintenant voir votre VHD dans la fenêtre Gestion des disques. Vous devriez pouvoir le voir, même si à ce stade, le disque sera marqué comme « Non initialisé ».

5. Initialisez votre VHD

Faites un clic droit sur le nom de votre nouveau VHD et sélectionnez Initialiser le disque.

Cela ouvre la fenêtre Initialiser le disque. Ici tu peux sélectionnez le style de partition que vous souhaitez utiliser parmi deux options : MBR (Master Boot Record) ou GPT (GUID Partition Table).

GPT est en train de devenir la norme pour les systèmes modernes, en particulier ceux utilisant UEFI, en raison de ses avantages en termes de prise en charge de la taille, de numéros de partition et de résilience de la structure des données. Cependant, si vous utilisez un système plus ancien ou si vous avez besoin d'une compatibilité avec des systèmes existants, le MBR pourrait être plus approprié.

Faites votre sélection et cliquez sur OK.

6. Vérifiez que votre VHD s'affiche comme initialisé

Maintenant que vous avez terminé l'initialisation, vérifiez que votre nouveau VHD n'affiche plus le message « Non initialisé » dans la fenêtre de gestion des disques.

7. Partitionnez et formatez votre VHD

Maintenant que vous avez créé votre VHD, vous devrez partitionner et formater le disque avant de pouvoir l'utiliser pour stocker des données.

Faites un clic droit sur l'espace non alloué et sélectionnez Nouveau volume simple. Cela démarrera l'assistant. Cliquer sur Suivant pour continuer.

8. Spécifiez la taille du volume

Tu devras spécifiez la taille du volume de votre partition. Vous pouvez choisir d’utiliser tout l’espace non alloué disponible ou seulement une partie de celui-ci.

Lorsque vous avez terminé cette étape, cliquez sur Suivant.

9. Attribuez une lettre de lecteur ou un chemin

Vous aurez alors la possibilité de attribuer une lettre de lecteur ou un chemin.

Si vous attribuez une lettre de lecteur à la partition, c'est ce que vous utiliserez pour accéder à la partition dans l'Explorateur Windows ou l'Explorateur de fichiers.

Vous pouvez également choisir de monter une partition sur un dossier vide (appelé point de montage) au lieu d'attribuer directement une lettre de lecteur. Ceci est courant dans les environnements de serveur où les administrateurs peuvent préférer organiser les données à l'aide de points de montage plutôt que de lettres de lecteur traditionnelles.

Vous pouvez aussi choisissez de ne pas attribuer de lettre de lecteur ou de chemin de lecteur à ce stade.

Quand tu es prêt, cliquez sur Suivant.

10. Formater la partition

La dernière option de l'assistant est Formater la partition. Ici, vous devrez définir les paramètres pour le système de fichiers, la taille de l’unité d’allocation et le nom de volume. Ceux-ci inclus:

1. Système de fichiers

Le système de fichiers est une méthode ou une structure utilisée par le système d'exploitation pour organiser et stocker des fichiers sur le disque. Windows prend en charge différents systèmes de fichiers, les plus courants étant NTFS, exFAT et FAT32.

2. Taille de l’unité d’allocation

La taille de l'unité d'allocation, également appelée taille du cluster, est la plus petite quantité d'espace disque pouvant être allouée pour stocker un fichier. Vous pouvez sélectionner Par défaut ici pour la plupart des applications.

3. Étiquette de volume

Il s'agit du nom ou de l'étiquette que vous attribuez à la partition pour vous aider à garder une trace des différentes partitions de votre système.

Vous avez également la possibilité de sélectionner Effectuer un formatage rapide et Activer la compression des fichiers et des dossiers. Quick Format convient aux situations dans lesquelles vous devez préparer rapidement un disque à utiliser et êtes sûr qu'il ne présente pas de problèmes importants. L'option Activer la compression des fichiers et des dossiers vous permet d'économiser de l'espace disque en compressant les fichiers et les dossiers. Cela fonctionne particulièrement bien pour les fichiers et documents texte.

Quand tu es prêt, sélectionnez Suivant.

La dernière page de l'assistant vous montre une liste des options que vous avez choisies. Si vous êtes heureux de continuer, sélectionnez Terminer. Sinon, utilisez le bouton Retour pour apporter des modifications.

11. Vérifiez que le nouveau volume s'affiche maintenant

Vous avez maintenant terminé toutes les étapes requises pour créer une partition de lecteur sous Windows. Dans la fenêtre de gestion des disques, vérifiez que vous voyez maintenant la nouvelle partition vous avez créé.


Félicitations, vous venez de libérer la puissance des partitions de lecteur sur votre ordinateur Windows ! Les partitions de disque sont votre arme secrète pour optimiser les performances du système, contrôler vos données et renforcer la résilience globale du système.

Quoi ensuite?

Vous pouvez commencer à transférer des données vers la partition nouvellement créée. Cela peut inclure des documents, des photos, des vidéos ou tout autre fichier que vous souhaitez organiser séparément. Vous pouvez envisager d'installer de nouveaux logiciels ou applications directement sur la partition. Si vous êtes un utilisateur avancé souhaitant exécuter plusieurs systèmes d'exploitation sur votre ordinateur, vous pouvez utiliser la partition pour installer un système d'exploitation différent, créant ainsi une configuration à démarrage multiple.

Que vous soyez un utilisateur occasionnel cherchant à organiser des fichiers ou un utilisateur avancé recherchant des améliorations de performances, la clé est d'adapter vos prochaines étapes pour répondre à vos besoins spécifiques et maintenir un environnement informatique efficace et organisé.

Pour d'autres trucs et astuces Windows, consultez nos guides sur la mise à jour de Windows, la rotation de l'écran dans Windows 11 et la modification des raccourcis clavier.