Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn7Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

Par tous les moyens désormais il nous faut produire notre propre énergie verte. À l’heure où les panneaux solaires ont pris un coup de vieux face aux tuiles de toit solaires du génie Elon Musk, une nouvelle innovation vient rendre la création d’énergie propre encore plus accessible et attrayante. En effet, des chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT) ont mis au point une peinture solaire capable de produire de l’énergie.

Fonctionnement de la peinture solaire

Le fonctionnement de cette peinture paraît un peu magique au premier abord mais je vous rassure il y a une explication scientifique. La peinture est capable, à partir de la vapeur d’eau contenue dans l’air, de diviser l’hydrogène de l’oxygène en utilisant de l’énergie fournie par la lumière du soleil. Vous avez le droit de relire cette phrase plusieurs fois. L’hydrogène peut alors être stocké et ensuite utilisé comme carburant propre.

La peinture contient un nouveau composé de type gel de silice mélangé avec du “sulfure de molybdène” synthétique. Le résultat de ce mélange absorbe non seulement l’humidité de l’environnement, mais déclenche aussi des réactions chimiques qui divisent les molécules d’eau en hydrogène et en atomes d’oxygène.

Pour quels usages ?

“Hydrogen is one of the cleanest fuels, since it turns into water when burned […] This can drastically reduce smog, which is a serious issue in today’s megacities”

Torben Daeneke, ResearchGate

Image via RMIT

Torben Daeneke, un des chercheurs à l’origine de la découverte, annonce que la peinture serait efficace dans divers climats, des environnements humides aux plus chauds et secs ou encore près de grandes étendues d’eau. Tout endroit qui a de la vapeur d’eau dans l’air, même des zones éloignées loin de l’eau, peut produire du carburant.La peinture pourrait être utilisée pour couvrir des zones qui n’auraient pas assez de lumière pour justifier le placement de panneaux solaires. Cela permettrait l’accès à toute propriété à générer de l’énergie propre. Toute surface qui pourrait être peinte (une maison, une barrière, un portail, un hangar, votre petite soeur ou encore le chat du voisin) pourrait produire de l’énergie. C’est aussi un très bon complément des panneaux solaires produisant de l’électricité.

Cette peinture solaire est encore au stade de recherche et des améliorations sont déjà prévues:

“Further steps are necessary in order to fully see the scope of this technology. For example, our next targets are to incorporate this system together with gas separation membranes that will allow selectively harvesting and storing the produced hydrogen.”

Torben Daeneke, ResearchGate

La commercialisation de cette technologie demandera encore pas moins de 5 ans de R&D.

La technologie paraît vraiment idéale car l’hydrogène créé par la peinture solaire n’est pas produit par des combustibles fossiles ni grâce à un approvisionnement constant en eau propre. En attendant on espère que ce procédé pourra être produit en masse et que la fabrication de la peinture n’est pas, elle même, trop énergivore.

Sources:

edie.net/news/8/Electric-lakes-and-solar-paint–The-best-green-innovations-of-the-week

fircroft.com/blogs/new-solar-paint-can-turn-anything-into-a-hydrogen-energy-generator-71865103420

ecowatch.com/solar-paint-hydrogen-2441653334.html

Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn7Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0