Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn2Pin on Pinterest1Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

eia2014-entree

Introduction

Je vous ai parlé de l’European innovation Academy dans un précédent article pour vous introduire l’événement, cette fois ci comme promis j’essai de vous en parler plus en détails et je vous donne mon avis. C’est assez difficile de résumer 3 semaines et surtout 3 semaines comme celles-ci. Il y a eu beaucoup d’événements et les journées étaient assez chargées et denses. Dans l’article qui suit j’ai décidé de vous décrire surtout le premier jour qui est assez intéressant à re-transmettre, en fait la première semaine était la plus chargée au niveau des activités prévues par l’organisation. Elle était destinée à la formation des équipes donc les premiers jours étaient remplis d’activités qui avaient pour but de nous faire rencontrer les autres participants, de parler et de rejoindre un projet. Dans la suite de l’article je vous décris de façon plus globale les 2 autres semaines et je termine par mon avis. Bonne lecture :)

Plan des 3 semaines

Plan des 3 semaines

Day 1

  • Art hackathon for crowdfunding

Des dizaines de toiles blanches nous attendent en extérieur devant le bâtiment Forum du campus SophiaTech ce matin du premier jour. Le but ici est de créer une oeuvre par équipe et de la vendre le plus cher possible. L’équipe gagnante aura l’occasion d’aller jusqu’à Monaco en hélicoptère et de dîner avec le président… de l’EIA. Pour ce tout premier atelier de ce tout premier jour, nous essayons de créer quelque chose de pas trop moche tout en tentant de prendre contact avec les personnes autour de nous. Les différents mentors commencent à prendre leurs repères et aussi à nous repérer. Cet événement est divisé sur plusieurs jours et prend fin au bout de la première semaine.

  • Welcome and opening amphitheatre

Quelques discours de bienvenue notamment du président de l’EIA (Alar Kolk) et du Vice-Président de l’Université Nice Sophia Antipolis délégué aux relations internationales (Jean-Christophe Martin).

alar-kolk-talk

  • Team Formation Game (by cohorts): Meet & Greet – Outside

En mode speed dating debout en extérieur : 1 minute de dialogue efficace avec chaque personne du groupe. De préférence ne pas parler avec une personne du même domaine que le sien (ingénieur / marketing, commercial / Designer ) des étiquettes colorées en fonction de notre domaine nous aide à nous repérer. Le but de l’exercice est de nous forcer à connaître les autres pour pouvoir mieux former des équipes.

Si nous avions déjà une équipe en arrivant il nous est demandé de l’oublier et de revoir toute possibilité de changement comme possible. Tout peut être remis à plat et cela force les gens à se connaître.

eia2014-team-formation-game

Ensuite le même processus est répété mais en groupes de 5 ou 6 et avec un peu plus de temps. C’est un moment qui nous permet d’approfondir ou alors de parler de tout et de rien avec d’autres participants ce qui n’est pas sans nous apprendre des choses aussi.

  • Team Formation Game (by cohorts): Lego Game

Cette fois ci le concept est le suivant : par petits groupes de 4 personnes répartis par table (ici encore la règle est de se mettre avec des personnes que l’on ne connaît pas) Nous avons une photo d’une construction en Lego, notre rôle est de décrire sur papier sous forme d’instructions comment est cette construction de telle façon que seulement en lisant cette “notice” nous devons être capable de la re-construire. En l’occurrence c’est un hélicoptère plutôt évolué (d’autres avaient une voiture). L’exercice est fait de telle sorte que la quantité d’information et de description à écrire est à notre appréciation. Les consignes sont volontairement floues. Une fois cette exercice de description terminé notre description atterrit sur la table d’un autre groupe et nous récupérons à notre tour une description (la description de la voiture). Ici encore volontairement le jeu est fait de telle sorte que nous ne pouvons pas re-construire vraiment la voiture du dessin. Nous n’avons pas les bonnes pièces. Tant bien que mal nous construisons une voiture avec nos Legos. À la fin de cet exercice il nous faut “pitcher” notre construction afin de la vendre : “notre voiture est la meilleure !!!” etc. suivi également d’un débrief sur les notices écrites par les autres. Quelques mots également des leçons à apprendre de ce jeu Lego.

“Keep it simple”

“The rules are not the reality”

“You will not always have all the pieces needed”

  • Fun with Social Technologies: Biohacking – Teemu Arina – Founder & CEO, Dicole

Beaucoup de Quantified self sans tomber dans le piège de se monitorer pour se monitorer. Les principaux points à retenir est de se monitorer sans en avoir l’air (de façon transparente au jour le jour).

La technologie doit apporter quelque chose et non pas être une contrainte. Elle doit être la plus transparente possible.

eia2014-quantified-self-teemu-arina

Quelques citations

– “If you’re not learning, you’re wasting”

– “You can’t ask the customer what they want and believe what they say.”

– “Nine momes cannot make a baby in a month”

eia2014-innovation-continuum

– “How many customers do you need ?”

— “A thousand.”

– “How many do you have ?”

— “Zero.”

– “So you don’t need a thousand customer you need one.”

Seconde semaine

Les jours se suivent et sont tous aussi chargés les uns que les autres. Cette seconde semaine est totalement consacrée au développement de notre idée (technique + business mais surtout technique) . Tous les matins 1 développeur de l’équipe doit aller à l’”application checkpoint” à 9h pour faire un état des lieux de l’avancement du développement. Suivent ensuite 2 cours différents suivant notre domaine (business ou ingénieur). Le reste du temps est du travail avec l’équipe dans le “startup garage” : business plan,  landing page, développement du prototype, logo etc.

Une élection du projet le plus avancé techniquement est prévu pour ce vendredi (fin de la 2ème semaine) ce qui pousse les équipes à travailler sur le développement et ce qui permet de faire une sorte de démo intermédiaire pour déjà essayer notre pitch devant un jury qui ne fera pas de cadeau.

Nous avons fait partie des 15 équipes les plus avancées techniquement et avons donc “pitché” notre projet devant les mentors et notamment les mentors techniques.

Notre équipe sur la troisième photo (de gauche à droite : Moi,  Jorge Rivera (UC Berkeley)Eric Oakley  (UC Berkeley), Christophe Desclaux (Reador), Shani De Vecchi (Reador))

Troisième semaine

En cette 3ème semaine nous devons nous orienter vers le business et tenter de vendre notre produit et de finaliser la vision à court / moyen / long terme. Nous consacrons la majeure partie de cette dernière semaine à préparer la présentation finale, à faire les slides et à affiner nos phrases d’accroches ainsi que notre vocabulaire. Nous tentons aussi d’avoir le maximum de retours des mentors sur notre vision et notre approche.

L’avant dernier jour (jeudi) est consacré à la découverte du métier des investisseurs (VC, Venture Capitalist) à l’aide d’un jeu de rôle. Le principe est le suivant : le matin répartis par salles, nous pitchons chacun notre tour notre idée devant 9 autres équipes. À la fin de ces pitchs nous devons choisir parmi 5 équipes dans laquelle nous souhaiterions investir et faire dans l’heure qui suit une proposition d’investissement avec détails sur la somme, le pourcentage de l’entreprise etc. l’après midi est alors consacrée à faire des réunions de négociations avec les équipes qui nous ont choisi pour investir et celle que nous avons choisi. Dans le premier cas nous y allons en tant qu’entrepreneur souhaitant un investissement et dans le dernier en tant que VC souhaitant investir. Nous sommes encadrés et jugés par un jury comprenant au moins un “vrai” VC qui nous donne des retours et des conseils à la suite de ces négociations.

Le vendredi matin se veut “normal” mais tout le monde n’attend qu’une chose : l’annonce des 15 équipes sélectionnées pour présenter leur projet l’après midi devant le jury final. L’annonce est à midi, chacun retient son souffle. Ces 15 équipes devront faire leur présentation devant le jury final et un amphithéâtre bondé. À la suite de ces présentations, les 3 finalistes seront annoncés mais seulement pendant la soirée de clôture qui a lieu au Palace à Nice. Ces 3 dernières équipes devront alors répondre aux dernières interrogations (très très précises) des investisseurs. À la suite de cela et d’une concertation finale du jury est annoncé le vainqueur de l’événement.

Mon avis et ressenti

Cet événement m’a surpris dans le bon sens. Le rythme était très soutenu et il y avait tous les jours des intervenants intéressants (presque trop, à la fin on ne les apprécies plus à leur juste valeur car on pense surtout à notre projet). Tout est fait pour que nous permettre de travailler dans de bonnes conditions. C’est beaucoup plus qu’un startup weekend sur 3 semaines, c’est un événement complet qui nous donne la possibilité d’approfondir chaque point et qui nous offre l’opportunité d’avoir des conférences réalisées par des personnes reconnues dans le milieu et qui ont beaucoup d’expérience à partager. Les mentors qui nous suivent tout au long de l’aventure sont également un soutien essentiel à notre projet. Un point majeur de l’événement est la quantité de rencontres formidables que l’ont fait parmi les participants. Faites le calcul : 58 équipes avec 5 participants par équipe et ça vous donne autant de personnes passionnées et avec une énergie infinie quand il s’agit de travailler sur un projet intéressant. Les participants viennent des 4 coins du globe et ça rend l’aventure d’autant plus passionnante. L’aspect rencontre des autres participants et networking sont des points majeurs de l’EIA à mon sens.
Bref c’était beaucoup de travail, très intense (en anglais qui plus est) mais c’est justement ce qui rend cet événement si passionnant et on en tire une super expérience alors si vous avez l’occasion d’y participer : foncez !

Pour d’autres détails et quelques autres photos, visitez cet article : reador.net/2014/08/01/reador-european-innovation-academy

European Innovation Academy : inacademy.eu

Notre projet : SushiTool.com

D’autres photos

Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn2Pin on Pinterest1Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0