Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

raspbmc-techenws-fr

Je vous ai présenté le Raspberry Pi en détails dans un précédent article et comme promis voici un article concernant RaspBMC, un OS adapté au Raspberry Pi avec XBMC. C’est la solution la plus complète et la plus simple à mettre en oeuvre pour transformer son Raspberry Pi en média center complet. J’ai été très vite séduit par cette solution car en très peu de temps on peut sublimer nos données de musique / vidéo / image. En effet RaspBMC est capable de reconnaître les noms des films par exemple pour ensuite télécharger toutes les données qui y sont associés, à savoir le pitch, les affiches, des images supplémentaires, le casting voir même la bande annonce. En plus le RaspBerry Pi est capable de lire des fichiers Full HD et j’en ai testé quelques un et en effet il tient bien la route même avec des fichiers volumineux.

[!! Pensez à lire les EDIT en fin d’article !!]

RaspBMC – Installation du système

Nous allons commencer par installer RaspBMC sur votre Raspberry Pi. Commencez par connecter votre carte SD à votre PC. Vous pouvez télécharger RaspBMC sur le site officiel. Il vous faudra formater votre carte SD en la nommant “usb” (En tout cas c’est ce qui est indiqué sur le site mais ça peut marcher sans je pense) et vous pouvez faire ceci grâce à ce petit soft. Ensuite lancez l’utilitaire téléchargé sur le site de RaspBMC et choisissez votre carte SD pour lancer la copie des fichiers. Sur windows ça ressemble à ça :

installation-raspbmc

Une fois la copie terminée, insérez votre carte SD dans le rasPi, branchez le afin qu’il démarre et l’installation se lance alors. Une fois terminée vous devriez arriver sur quelque chose qui ressemble à l’image ci-dessous et si c’est le cas c’est tout bon, on peut passer à la suite ;)

raspbmc-technewsfr-1024x684

RaspBMC – Gérer la médiathèque

Qu’est ce qu’un “scraper”

Ce que nous en dit Wikipédia :

Le Web scraping (parfois appelé Harvesting) est une technique d’extraction du contenu de sites Web, via un script ou un programme, dans le but de le transformer pour permettre son utilisation dans un autre contexte.

Le Web scraping peut être utilisé pour récupérer des Métadonnées. C’est ainsi que la bibliothèque multimédia XBMC récupère les informations sur les médias qu’elle gère (affiches et résumés des films et séries TV, jaquette des albums, etc) sur différents sites tels que IMDb ou AlloCiné au moyen de scrapers dédiés.

Un scraper c’est donc une base de donnée qui contient beaucoup d’information dans lesquelles on va pouvoir aller piocher pour renseigner tout un tas d’information sur un film par exemple. Le scraper est utilisé ici pour la musique, les films et les séries. C’est le titre des fichiers qui est utilisé pour rechercher les infos associées, c’est pour cela qu’il faut faire attention au nommage des fichiers (ex = “Astérix et Obelix.avi”=BIEN, “Astériiiix_et_OBELIX-UPBY-TECHHNNEEWS_DVDRIP_2014.avi”=PAS BIEN).

Maintenant qu’on sait ce qu’est un scraper on va pouvoir passer à la gestion de la médiathèque.

Ajouter ses fichiers à la médiathèque

J’ai pour ma part branché mon disque dur externe sur un des port USB du Raspberry Pi, il faut tout de même faire attention car si vous avez un disque dur qui s’alimente par l’USB (qui ne se branche pas sur le courant) alors le mieux est de le brancher à un hub USB qui lui est alimenté car le jus fourni par le rasPi n’est pas suffisant pour alimenter le disque en plus du système. Par expérience je vous conseille de dissocier les séries des Films, faites 2 dossiers bien distincts.

Pour l’instant sur l’écran d’accueil de RaspBMC nous avons seulement un seul lien vidéo. Pour indiquer à XBMC que notre dossier Films contient des films il faut aller dans VIDEO>FICHIERS>NOM_DE_VOTRE_DD , placez vous sur votre dossier Film et faites un clique droit (touche “C” du clavier) et cliquez sur “Changer de catégorie”. Choisissez alors “(Films)”, vous pouvez également choisir votre scraper, pour ma part j’ai choisi Universal Movie Scraper. Avant de Faire Ok cliquez sur “Paramètres” et remplacez un peu partout la langue par le français.

Vous pouvez faire pareil pour votre dossier Séries TV en choisissant évidemment la catégorie “(Séries TV)” et même manip’ concernant les langues.

 

Pour la musique allez dans l’onglet musique et sur votre dossier contenant votre musique cliquez droit et choisissez “Intégrer à la médiathèque”. Comme le logiciel scanne la totalité des fichiers cela prendra sûrement du temps. Quand vous ajouterez des fichiers dans ce dossier pour qu’ils soient intégrés dans la médiathèque vous pourrez simplement cliquer droit sur n’importe quel dossier et choisir “Actualiser la médiathèque”.

Normalement maintenant votre page d’accueil ressemble désormais à quelque chose comme ça :

raspbmc-technewsfr-films

RaspBMC – Les extensions intéressantes

XBMC vous offre également la possibilité d’ajouter des extensions pour étendre ses possibilités. Vous pouvez en rechercher dans le menu SYSTEME/PARAMETRES/EXTENSIONS. En voici quelques unes intéressantes que j’ai testé.

Pour les musiques

  • TuneIn Radio (j’en utilisais une autre au début et je la préférais mais elle ne fonctionne plus sans explication…)
  • Soundcloud – Pour retrouver toutes vos playlists. (vous pouvez l’ajouter en la recherchant dans XBMC directement)

Pour les vidéos

Pour les images

Personnellement je me suis rendu compte que je n’utilisais pas vraiment les plugins Image mais je vous en donne quand même ça peut vous servir.

  • 500px, Google et Picasa sont accessibles via la recherche d’extensions.

Télécharger toutes les extensions citées ci dessus.

Des extensions pour accéder à des extensions ?

C’est un peu ça, en fait vous pouvez installer des “repositories” qui listent des extensions. En effet la plupart des extensions sont écrites par des particuliers donc pas forcément accessibles à travers le “repository” officiel. Voici celle que j’utilise :

  • Frodo de passion-xbmc.org qui est un site d’ailleurs où vous trouverez de nombreuses informations sur XBMC.

RaspBMC – Et pour la télécommande alors ?

Pas très commode de contrôler votre média center avec une souris et un clavier vous en conviendrez. Une solution existe, rendez vous dans votre AppStore ou PlayStore préféré et en cherchant “XBMC remote” vous trouverez votre bonheur, notamment avec l’application officielle que je vous conseil. Ça change tout de pouvoir contrôler RaspBMC avec son téléphone et c’est bien réactif en plus.

Une autre solution consiste à configurer le serveur de RaspBMC, rendez vous dans SYSTEME/PARAMETRES/SERVICES/Serveur Web rentrez un login et un mot de passe et activez “Permettre le contrôle de XBMC en HTTP”. Rendez vous à l’adresse ip locale du rasPi dans votre navigateur en rentrant bien le port qui est indiqué : ex: 192.168.1.30:8080 et vous verrez une télécommande apparaître.

wbmc-remote-http

J’ai choisi de ne pas vous parler de l’UPNP dans cet article car cela mérite un article à part en tiers et celui ci est déjà assez fourni en information !

N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires :)

[EDIT du 25/05/2014] Il s’avère qu’à l’utilisation l’application télécommande Yatse convient mieux que celle que j’ai évoqué ci dessus. Elle permet de simuler un touchpad, contient de nombreux widgets pour android et supporte quelques commandes vocales.
Il y a aussi quelques extensions chrome très sympa à installer pour pouvoir transmettre des liens Youtube directement de son PC à son RasPi. J’utilise notamment Play to XBMC et TubeToTV. Play To XBMC permet aussi d’envoyer des liens Soundcloud et gère des favoris. On peut également gérer le volume rapidement. En une extension, le chromecast de Google est devenu obsolète. C’est dit.

[EDIT du 4/12/2014] J’utilise un nouveau thème depuis un mois et je le trouve superbe. Il est propre et complet, il s’agit d’Eminence.

raspbmc-theme-eminence

Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0