Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest2Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

RaspberryPi_Logo-technews

Bonjour à tous,

Depuis longtemps  j’ai dans l’idée d’acquérir un Raspberry Pi. Un livre reçu dernièrement qui y est consacré m’en a décidé. Je suis donc passé à l’acte et je vais vous faire partager ce que je découvre de ce petit bijoux ! Un article viendra bientôt sur l’utilisation que j’en fais en ce moment avec RaspBMC et j’en ai des choses formidables à vous dire. Commençons par le début.

Raspberry Pi – Définition et explication

Avant de parler du Raspberry Pi proprement dit, commençons par un petit rappel : Le rPi est un micro ordinateur de la taille d’une carte de crédit. Commercialisé depuis le  29 Février 2012, il fait un tabac et pour cause, en plus d’être extrêmement petit et léger, il est également très peu cher. Il a été conçu à la base pour équiper en masse les écoles du monde entier. C’est la démocratisation ultime de l’ordinateur. Il existe 2 modèles de Raspberry Pi : le modèle A et le modèle B.

raspberry-pi-description-technewsfr

Modèle A Modèle B
  • RAM : 256 Mo
  • Processeur ARM 700MHz Broadcom 2835 (permet le décodage H.264 FullHD 1080P)
  • 1 port USB 2.0
  • 1 port HDMI, 1 prise jack, 1 sortie vidéo RCA
  • Alimentation via micro USB et 1 slot pour carte SD
  • Prix : environ 24€ (oui oui !!)
  • RAM : 512 Mo
  • Processeur ARM  700MHz Broadcom 2835 (permet le décodage H.264 FullHD 1080P)
  • 2 port USB 2.0
  • 1 port HDMI, 1 prise jack, 1 sortie vidéo RCA
  • Alimentation via micro USB et 1 slot pour carte SD
  • 1 prise Ethernet
  • Prix : environ 32€

Pour ma part j’ai choisi le modèle B. La prise ethernet étant essentielle pour ce que je veux en faire. À la base un Raspberry Pi est seulement composé de la carte mère, cependant pour l’utiliser vous aurez besoin  d’un peu plus. Notamment d’une carte SD que vous pouvez commander en même temps (ce que j’ai fait) et si vous faites ce choix la carte sera préparée avec un système d’exploitation dénommé « NOOB » (New Out Of Box) comportant des distributions adaptées au rPi. Je vous en reparle plus bas.

Raspberry Pi – Réception, déballage

J’ai commandé mon Raspberry Pi modèle B sur ce site et si je vous en parle c’est que la commande s’est très bien passée avec une livraison annoncée sous 7 jours alors que je l’ai reçu en 48h. C’est assez rare pour être précisé ! J’ai également choisi de prendre une coque en même temps car ça reste une carte électronique donc elle est assez fragile. Sa taille et sa légèreté ne font qu’aggraver sa fragilité et on entend sur internet que le slot de carte SD est particulièrement sensible. Par sécurité je conseil donc d’opter pour une coque dès le début.

raspberry-pi-technewsfr-1

Les branchements et l’alimentation

Une fois le rPi sorti de son emballage et logé dans sa coque, il faut procéder aux branchements. Carte SD fournie mise dans le slot SD, clavier et souris dans les 2 ports USB , HDMI pour l’écran, câble ethernet jusqu’à la box et vient le temps de l’alimentation (car elle n’est pas fournie). L’alimentation du type micro USB devient très courante grâce au fait que la plupart des smartphones sont maintenant dotés de ce type de prise. J’utilise donc un chargeur que je possède déjà mais ici il faut être vigilant. Pour bien fonctionner il faut que l’alimentation délivre du 5V en tension et du 1A. Il ne faut pas moins sous peine de disfonctionnements, pensez à vérifier car pour ma part plusieurs de mes chargeurs étaient insuffisants. Notons également que le rPi ne possède pas de bouton ON / OFF, une fois branché il est allumé et pour l’éteindre complètement il faut simplement le débrancher. Voilà, tout est branché, les diodes s’illuminent et c’est parti pour le premier démarrage.

Premier démarrage

noobs-raspberry-pi-premier-demarrage-technewsfr

Au tout premier démarrage avec une carte fournie avec le Raspberry Pi il vous est demandé de choisir parmi une liste d’OS : ArchLinux, Raspbian,  RaspBMC… La distribution Raspbian étant recommandée c’est le choix que j’ai fait en premier lieu par soucis de curiosité bien que j’avais déjà dans l’idée d’installer RaspBMC (<—- sujet du prochain article). L’OS s’installe alors et une fois cela fait vous atterrissez devant un prompt de terminal qui vous demande votre login et comme vous n’en avez jamais entré vous vous demandez bien d’où il peut sortir !! (Il se peut qu’aucun login ou mdp ne vous soit demandé) Ça a été mon cas et après une rapide recherche, le login=”pi” et password=”raspberry”. Mais là, attention !! Si vous ne voulez pas rester bloqué pendant 1h sans rien comprendre prenez en compte que le clavier est pour l’instant configuré en QWERTY donc lorsque vous appuyez sur votre touche ‘a’ ça écrit un ‘q’ et donc pour écrire un ‘a’ il faut appuyer sur ‘q’. Vous me remercierez plus tard… Enfin pour lancer l’environnement graphique LXDE il faut entrer la commande ‘startx’, et voilà comme par magie le bureau s’affiche, ouf !

raspbian-screenshot

Au passage pour mettre le clavier en français, ouvrez le terminal, entrezsudo nano /etc/default/keyboard“, remplacez “en” ou “gb” par “fr” puis CTRL+O pour sauvegarder et CTRL+X pour quitter.

Voilà qui est fini pour cet article de démarrage du Raspberry Pi. Dans le prochain article nous verrons en détails ce qu’on peut en faire avec RaspBMC et je vous assure que cela vaut le coup !

a-la-decouverte-du-raspberry-pi-technewsfr

Le livre qui m’accompagne dans la découverte de ce micro-pc se nomme “À la découverte du Raspberry Pi” aux éditions Eyrolles , il est disponible ici. On y trouve une description complète de la carte, des utilisations que l’on peut en faire et de nombreux exemples de code afin de bien débuter avec le rPi. C’est un bon compagnon pour partir du bon pied avec cette carte.

Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn1Pin on Pinterest2Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0