Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0

Le principe

Description

Du vendredi au dimanche, vous avez 54 heures pour monter votre Startup. Suivant les villes, ce sont environ plus d’une centaine de participants qui se rencontrent, proposent des idées, votent pour les meilleures, créent des équipes, travaillent sur la réalisation (développement, business model, business plan , design etc.) et présentent le résultat devant un jury.

Quel profil ?

Que vous soyez marketeurs, commerciaux, développeurs, juristes ou encore graphistes, web-designer…Bref le Startup Weekend s’adresse à une grande diversité de profil. Tout le monde y trouve sa place.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une idée de startup pour venir, seulement 30% des participants proposent une idée et 15% seulement sont retenues.

Les équipes se forment au début du weekend suivant le projet sur lequel chacun veut travailler pendant les 54 heures.

Les objectifs

L’objectif final est donc de monter une startup (ou du moins, avancer sur le projet) et de présenter tout ça devant un jury. Mais Le week-end lui même est très enrichissant au niveau social car vous rencontrez du monde de milieu et métiers différents. C’est l’occasion de travailler son réseau. Au niveau compétences aussi car vous apprenez beaucoup en un week-end. Pour ceux qui veulent monter leur startup et qui ont une idée dans laquelle ils croient, c’est un vrai moteur (incubateur le temps d’un week-end).

Un emploi du temps type

 

Mon avis

J’ai participé au Startup Weekend de Lille en Décembre dernier. Étant tout à fait novice en entreprenariat, j’y ai découvert une ambiance fort sympathique et un esprit d’entreprendre extrêmement fort (ça paraît évident dans un Startup Weekend en même temps…). Tout le monde est tellement à fond qu’on est porté par le groupe. J’y suis arrivé dans l’esprit “j’y vais pour voir” sans idée à pitcher. Même dans mon domaine, j’y suis arrivé avec des compétences qui ne m’ont pas trop servies pendant ce weekend, car les langages que je devais utiliser m’étaient inconnus. j’avais donc tout à apprendre. Mais ce n’est pas un problème car tant que vous êtes motivé pour aider, vous êtes le bienvenu. Ce fut donc l’occasion pour moi d’apprendre “à la va-vite” un langage et d’essayer de faire un rendu le plus rapidement possible car l’objectif est de fournir une preview (ou plus) du projet pour avoir quelque chose à montrer au jury. On est vraiment boosté, emporté par le groupe, avec un objectif : faire mieux que les autres et convaincre un jury composé de professionnels du milieu qui vont tout de suite voir si votre projet tient la route ou pas.

54h c’est rapide, et ce weekend demande donc énormément de travail. Ne comptez pas aller faire la fête pendant ce week-end : Pas Le Temps ! Tout juste le temps de manger. Le rythme est effréné jusqu’à la présentation finale qui sonne le glas de l’évènement. Le jury délibère et les 3 premiers se voient offrir des prestations (surtout la 1ere équipe) par les partenaires. Cela peut être des locaux prêtés pendant un temps ou encore des études offertes par des cabinets, bref tout ce qui peut aider une boite à démarrer.

Je suis donc ressorti de ce week-end achevé par le peu d’heures de sommeil mais avec une motivation remontée à bloc !

Les dates

Voilà quelques dates des prochains Startup Weekend :

  • 9/10/11 Mars : Bretagne (ESC de Rennes)
  • 23/24/25 Mars : Rouen (Rouen Business School)
  • 30/31 Mars et 1er Avril : Paris (Accelerator DojoBoost)
  • Au mois de Mars il y a aussi : Oslo(23), Orlando(23), Londres(23), Copenhague(23), Adelaide (Australie, 30), Budapest (30), Taipei (Taiwan, 30).

Source :

EDIT : La 3ème édition du Startup Weekend de Lille est annoncé le 11, 12 et 13 mai, réservez votre weekend !

EDIT : Voici le trailer du #swlille3 :

Partagez l'article !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Share on StumbleUpon0Share on Tumblr0